Rhume de l'adulte

Le rhume est donc une infection bénigne aiguë très fréquente qui affecte la muqueuse nasale (paroi interne du nez). Cette muqueuse sécrète un liquide dont le rôle est d’humidifier en permanence l’air inspiré et de lutter contre les agents infectieux.

Lorsque cette muqueuse est irritée, elle gonfle et augmente sa sécrétion habituelle de liquide, de sorte que le nez « coule ».


Le rhume guérit spontanément en 7 à 10 jours sans traitement.


Signes d’alerte qui nécessite une consultation médicale :

  • apparition d’une fièvre élevée (>38,5°C),
  • douleurs d’oreille ou d’un écoulement de l’oreille,
  • violents maux de tête, de douleurs au niveau des yeux, du front et des joues
  • apparition ou persistance d’une gêne respiratoire, d’une toux rauque, de signes d’allergie
  • écoulement nasal d’une seule narine et douleur de la face
  • persistance des symptômes sans amélioration au-delà de 10 jours



Ce que l’on peut faire soi-même

Pour éviter de contaminer votre entourage, il est important de :

  • se laver les mains régulièrement, en particulier avant les repas ou lors de leur préparation
  • se couvrir la bouche quand vous toussez
  • se moucher souvent avec des mouchoirs jetables (pour ne pas vous recontaminer) et les jeter dans une poubelle immédiatement après utilisation, puis se laver les mains



Pour votre confort :

  • boire suffisamment
  • humidifier la muqueuse nasale avec des solutions de lavage adaptées (sérum physiologique, sprays d’eau de mer Physiomer® Stérimar®). Eviter l’utilisation du même embout nasal pour toute la famille
  • dormir la tête surélevée pour améliorer le flux d’air dans les narines bouchées et dormir suffisamment
  • protéger au besoin la peau de la lèvre supérieure et des narines par une crème car la répétition des mouchages à tendance à irriter la peau
  • éviter les climatiseurs qui déshumidifient l’air et assèchent les muqueuses nasales, la température idéale de la pièce doit être aux environs de 18-20°C, pensez à aérer régulièrement les pièces



Ce qu’il ne faut pas faire


  • Fumer ou respirer la fumée des autres ;
  • Rendre visite à une jeune accouchée et à son nouveau-né, à une personne âgée ou à une personne traitée par immunodépresseurs (corticoïdes, médicaments pour une maladie du sang ou un cancer…) ; dans ce cas le port du masque est recommandé.


Les Médicaments :


Si malgré les mesures précédentes (notamment l’utilisation de solutions de lavage), vous êtes particulièrement gêné par vos symptômes, vous pouvez avoir recours à un médicament disponible sans ordonnance.

Les traitements disponibles agissent uniquement sur l’intensité des symptômes, ils n’ont pas d’action sur la durée du rhume.

La pseudo éphédrine associée au Paracétamol - Actifed® - DoliRhume®...
(Vasoconstricteur, décongestionnant nasal)

Elle permet de diminuer la sensation de nez bouché et facilite la respiration en diminuant le gonflement de la muqueuse nasale.
• Ne pas utiliser en cas d’hypertension artérielle grave, de maladie des coronaires, d’accident vasculaire cérébral, de convulsions anciennes ou récentes, de certaines formes de glaucome ou de troubles de la prostate
• Ne pas utiliser chez l’enfant avant 15 ans et chez la femme qui allaite
• Ne pas utiliser en association avec d’autres médicaments vasoconstricteurs ou certains antidépresseurs

Il est IMPERATIF de respecter strictement la posologie et la durée de traitement de 5 jours.

La pseudoéphédrine peut induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.

Les antihistaminiques associé au paracétamol - Fervex®

Ils permettent de diminuer le volume des sécrétions nasales.
Ne pas utiliser en cas de glaucome (augmentation de la pression de l’œil), de difficulté à uriner d’origine prostatique ou autre.

Certains antihistaminiques H1 sont susceptibles d’entraîner une somnolence. Il est donc conseillé aux patients qui doivent conduire un véhicule ou utiliser une machine dangereuse de ne pas dépasser la posologie recommandée et d’évaluer leur vigilance. Cette somnolence est accentuée par la prise de boissons alcoolisées ou de médicament contenant de l’alcool.
Prudence chez le sujet âgé

Les associations Vasoconstricteurs + antihistaminiques H1 - Actifed jour/nuit, Dolirhume jour/nuit, Humex jour/nuit... :

 

diminue la sensation de nez bouché et le volume de sécrétions

 
Association au paracétamol : soulage les maux de tête et/ou fièvre associés.
• Ne pas utiliser en cas de maladie grave du foie
• Ne pas utiliser en cas d’allergie connue au paracétamol
Ne jamais dépasser la dose maximale recommandée,
La persistance d’une fièvre élevée nécessite un avis médical.

Association à l’ibuprofène : soulage les maux de tête et/ou fièvre associés. (Nurofen rhume)
• Ne pas utiliser en cas de problèmes digestifs (ulcère de l’estomac, du duodénum)
• Ne pas utiliser si vous souffrez d’une maladie grave du foie, des reins ou du cœur
• Ne pas utiliser à partir du début du 6e mois de grossesse
• Ne pas utiliser en cas d’allergie connue aux AINS ou à l’aspirine
• Ne pas utiliser si vous souffrez de lupus érythémateux disséminé
Ne jamais dépasser la dose maximale recommandée

Pour éviter un risque de surdosage, vérifiez l’absence d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et/ou d’aspirine dans la composition des autres médicaments que vous prenez.

Nous rappelons que l'utilisation d'Ibuprofène est Contre-indiqué chez la femme enceinte.


L'Homéopathie : la bonne alternative - Coryzalia

Permet d'arrêter l'écoulement du nez sans les effets indésirables des médicaments classiques. A utiliser préférentiellement chez les patients ayant de nombreux traitement au long court, les femmes enceintes ou allaitantes et chez les enfants.