Le sevrage tabagique - Comment arrêter de fumer

Publié le par conseildepharmacien



2011 se termine et comme les années précédentes, porte son lot de bonnes résolutions... et pourquoi ne pas arrêter de fumer ?

Ce n'est pas toujours facile mais quand on sait de quoi est composé une cigarette et les conséquences que celà entraine sur l'organisme, arrêter de fumer n'est pas forcément une mauvaise idée ?!?

Arrêter de fumer pour se sentir mieux rapidement

 

En arrêtant de fumer, vous agissez pour améliorer votre santé. Il n'est jamais trop tard ! Les bénéfices de l'arrêt du tabac interviennent presque immédiatement, puis durablement :

 

  • 20 minutes après l'arrêt du tabac, votre pression sanguine et vos pulsations cardiaques redeviennent normales ;
  • 24 heures après avoir fumé votre dernière cigarette, le monoxyde de carbone est complètement éliminé de votre corps, vos poumons commencent à chasser le mucus et les résidus de fumée, le corps ne contient plus de nicotine ;
  • après 48 heures, votre goût et votre odorat s'améliorent ;
  • après 72 heures, votre respiration est plus facile, votre énergie augmente ;
  • au bout de trois à neuf mois, les problèmes respiratoires et la toux s'apaisent, votre voix devient plus claire et vous êtes de moins en moins essoufflé ;
  • après un an sans tabac, le risque d'infarctus du myocarde diminue de moitié et le risque d'accident vasculaire cérébral rejoint celui d'un non-fumeur ;
  • cinq ans après la dernière cigarette, le risque de cancer du poumon diminue presque de moitié ;
  • 10 à 15 ans après l'arrêt du tabac, l'espérance de vie redevient identique à celle des personnes n'ayant jamais fumé.

 


Alors nous vous proposons quelques solutions :

  • Les Substituts Nicotiniques : permette de combler le manque de nicotine, ils existent différentes formes en fonction des besoins de chacuns :
    • Les gommes à macher
    • Les patchs
    • Les comprimés
    • Les inhaleurs 
  • Les Médicaments :
    • Homéopathie

Chaque méthode est décrite sur cette page <ici>

Et nous vous rappelons que depuis le 1er février 2007, l'Assurance Maladie accompagne l'arrêt du tabac. Elle rembourse, pour un montant maximum de 50 € par an et par bénéficiaire, les traitements par substituts nicotiniques (patch, gomme, pastille, inhalateur...). modalités

Publié dans Informations

Commenter cet article